LE RÉSISTANT – Confluent d’Arts, un parfum de la vie d’avant – Alexandre PENARD


LE RÉSISTANT – Confluent d’Arts, un parfum de la vie d’avant – Alexandre PENARD
Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger [1.09 MB]

 

“C’est une édition qui a répondu à toutes nos attentes” se félicite Dominique Beyly, maire de la Rivière. Après trois jours de festivités qui se sont succédés au Château de La Rivière, l’édile est pleinement satisfait de cette édition 4bis du festival Confluent d’Arts. “Tout y était. On a pu partager la musique et ces moments précieux de retrouvailles. Le retour d’évènements en extérieur dans ce genre d’espace, ça nous a donné à tous l’impression de retrouver la vie d’avant.”

Une édition qui a réuni un grand nombre de spectateurs même si il était en baisse par rapport aux années précédentes. Une diminution que le maire explique par la contrainte du pass sanitaire. “certaines personnes ont sûrement été réticentes face à la démarche du pass sanitaire pour ces spectacles et concerts gratuits.”

Le festival s’est déroulé dans l’ensemble sans accrocs et dans une ambiance festive. Seul incident mineur, un palmier a pris feu lors du spectacle pyrotechnique de la Compagnie Deabru Beltzak. Fort heureusement, seule la tête de l’arbre a pris feu et la soirée a pu se poursuivre au rythme des percussions.

Alexandre PENARD